ELECTION PRESIDENTIELLE 2007

chez Catherine et Pierre-Guy

Au Creusot

5 au 8 Mai 2007

6 Mai 2007 : Week-end électoral pour le club InterTP3.

Cette année c’est Catherine et Pierre-Guy qui nous ont reçus du côté du Creusot.

Douze équipages ont répondu présent à l’invitation. Comme l’an dernier, le rassemblement était composé en plus des TP3 de B90, B110 et IVECO DAILY 4X4.

Il faut dire que l’invitation de Pierre-Guy avait de quoi susciter la curiosité. Bien sûr, il paraissait crédible, mais à chacune de nos sorties, il venait en voiture.

Une seule solution ! Aller voir sur place…

Catherine, Pierre-Guy, Marie et Clément nous ont accueillis durant le week-end.

Et le TP3 ?

La preuve fut faite : Un torpédo resté dans son jus. (71)

Premiers arrivés le Vendredi soir :

Chantal et Marc, TP3 fourgon diesel blanc, venus des Rousses. (39)

Le samedi matin :

Bernard, B90 blanc fraîchement aménagé et révisé, venu de Toulon. (83)

Bernard et Sébastien, B90 fourgon diesel bleu déjà vu l’an dernier, venus de Tourcoing. (62)

Didier, TP3 fourgon diesel beige, venu d’Orléans. (45)

Le Samedi après-midi :

Jacqueline et Bruno, IVECO fourgon diesel blanc, venus de Mulhouse. (68)

Laurence, Michel et Laura venus de Grenoble en voiture. (38)

Jacques, TP3 fourgon essence de Grenoble. (38)

Christine et François camping-car IVECO même pas 4X4 de Fessenheim. (68)

Dimitri B90 fourgon diesel bleu de Toulouse. (31)

Les derniers sont arrivés le Dimanche, la plupart étant partis devoir électoral accompli :

Nicole et Gérard, IVECO fourgon diesel vert de Limoges. (87)

Gérard et Thibault B110 diesel double cabine avec cellule aménagée d’Annecy. (74)

Catherine, Emmanuel et le petit Tom, IVECO fourgon diesel blanc, venus de Briançon. (05)

Le point de ralliement était le camping de Couches (71) une très bonne solution, nous avons bénéficié de ses infrastructures, et de l’excellent accueil de Dominique la gardienne.

Mention moyen pour le temps qui ne semblait pas très coopérant. En revanche, mention très bien pour Pierre-Guy, en plein mois d’Avril caniculaire, il avait eu l’idée de réserver un barnum – au cas où. Une idée de génie en réalité !

Le repas du Samedi midi fut pris chez Pierre-Guy compte tenu de l’effectif encore faible. Bon présage, le temps en a profité pour passer de faiblement pluvieux à variable.

Vers 14 heures, direction le barnum qu’il fallait aller chercher. Les fourgons avec galerie de Bernard et Didier ont été mis à contribution.

Samedi midi.

On a vu le TP3 de Pierre-Guy !

14 H Direction le barnum.

Le Samedi après-midi fut en partie consacré à transporter et monter les nombreux éléments du barnum. Un vrai casse-tête bien vite résolu, tout le monde a apporté sa contribution au montage.

Même pas la peine de sortir les tables de camping des camions, Pierre-Guy avait aussi trouvé des tables et des bancs qu’il a amenés dans son TP3. En plus il s’en sert !

Chargement, transport et montage dans la bonne humeur.

Encore quelques allers et retours de Pierre-Guy et Didier pour acheter les dernières victuailles et tout fut prêt. Bonne organisation.

Pour l’apéro, honneur fut fait à la région.

Marc au charbon.

Ambiance chaleureuse, marmite chaude.

Le Samedi soir, repas chaud de rigueur sous le barnum –à l’abri du froid - grillades et grosse marmite de riz arrosés des spécialités du cru. Soirée sympathique, les plus courageux, peut-être aussi les moins frileux ont veillé jusque tard dans la nuit.

Dimanche matin, le premier levé fut le soleil. Ouf ! Matinée tranquille passée en visites de camions et discussions en tous genres.

Pas encore d’aménagements dans le B90 de Bernard et Sébastien, leurs efforts se sont concentrés sur la partie mécanique avec une opération dépose repose du moteur pour remplacer embrayage et injecteurs. Cette année, ils ont du se sentir moins seuls.

Le B90 de Dimitri est une copie quasi-conforme du leur, en revanche, le B90 blanc de Gérard les aura certainement fait rêver. Belle réalisation à partir d’un fourgon ex EDF. Aménagements très soignés, il ne manque rien et le volume de la caisse se révèle bien pratique. Carrosserie blanche impeccable, mécanique et accessoires en tous genres au Top.

Ils ont également pu admirer le B110 (110 CH au lieu de 90) de Gérard et Thibault, version châssis plus double cabine équipé d’une cellule fabrication maison fort résistante. Une belle réalisation qui venait de faire ses premiers essais en Tunisie. Astucieux : La cellule ne comporte pas de porte mais elle communique avec la cabine – qui elle-même accueille la cuisine. Les dimensions extérieures de l’ensemble permettent un voyage en container. L’Australie a été prévue...

B90 Bernard.

B90 Dimitri.

B110 Gérard et Thibault

B90 Gérard et Sébastien.

Du côté des TP3 bien sûr, cette année, l’attraction, c’était le TP3 de Pierre-Guy.

Tout le monde était venu de loin pour le voir, et personne ne fut déçu !

Entièrement d’origine, aucune transformation, 100% authentique !

Les autres avaient peu changé, les modifications se résumaient à quelques améliorations sur le TP3 de Didier concernant principalement les aménagements. A noter la première participation à une sortie du club de Jacques au volant d’un TP3 déjà connu. Première sortie sans problème pour l’ancien TP3 de Michel après un long arrêt. Une bonne révision et des projets en perspective…

TP3 Pierre-Guy.

TP3 Jacques.

TP3 Marc.

TP3 Didier.

Transformations d’envergure sur l’IVECO de Bruno. En plus d’avoir installé un GPS, il a posé un intercooler sur son moteur. Après avoir fait régler la pompe à injection en conséquences, il a retrouvé un moteur bien amélioré, avec plein de couple à bas régime. Une réussite totale.

François est venu en Ivéco même pas 4X4, à quand le retour du TP3 double cabine ?

IVECO Bruno.

IVECO Manu.

IVECO Gérard.

IVECO François.

Le Dimanche midi : Repas sous le barnum – à l’abri du soleil.

Au menu : Un Couscous signé Chantal et Marc – une valeur sûre !

Ile flottante pour le dessert. Une bonne idée signée Pierre-Guy – un sacré organisateur !

Couscous signé Chantal et Marc.

Spécialités du cru.

Pour le dessert : On ne plaisante pas !

Pour la digestion, départ en convoi vers Les Rochers du Carnaval près d’Uchon. A 650 mètres d’altitude, nous avons pu admirer la région parmi les genêts et les blocs de granit. Au bout d’un petit chemin nous attendait La pierre qui Croule, un rocher d’une vingtaine de tonnes et 8 mètres de large sur 2,3 mètres de haut qui oscille quand on le pousse. (il suffit de pousser fort)

Les Rochers du Carnaval et La Pierre qui Croule : Bruno n’a pas suivi les explications.

Après cet arrêt champêtre, direction Le terrain 4X4 des Combes Grondées situé à quelques kilomètres. Là nous attendaient les sympathiques Gislaine et Eric qui nous ont reçu chaleureusement pour la soirée AG et la journée tout terrain du Lundi – le moment fort de la sortie.

Une petite reconnaissance à pieds à permis à chacun de se rendre compte du terrain. 47 hectares situés sur une colline comportant tous types de difficultés. De quoi donner l’eau à la bouche des débutants et des plus expérimentés car on y trouve un nombre de difficultés très variées.

En attendant cette folle journée nous avons dégusté un repas concocté par Gislaine car aux Combes Grondées tout est prévu. Salle de réception et restauration... Au menu : Crudités de saison et pâté en croûte du Morvan, poulet au vin blanc, crème au caramel et 4/4 maison.

AG oblige, Didier a dressé un rapide compte-rendu du Club InterTP3 suivi d'un vote encore plus rapide qui l'a reconduit dans ses fonctions de président. Une soirée élection sans suspens !

Installation pour la nuit.

Reconnaissances à pieds.

Tout le monde à table pour l'AG.

Lundi matin tout terrain, personne ne fut en retard pour prendre la direction des pistes.

Que du bonheur et aucun risque de collision sur ce terrain immense qui peut recevoir jusqu'à 650 participants. Véhicules et conducteurs ont pu vraiment s'exprimer à fond.

Gérard et Thibault ont vraiment obtenu des certitudes quant aux capacités de leur B110.

Jacques et son TP3 en ont surpris plus d'un, rien ne les arrête. Impressionnant un dévers bien glissant avec des pneus route !

TP3 Didier.

TP3 Jacques.

B110 Gérard.

TP3 Marc.

Bernard et Sébastien se sont surpris eux mêmes. Très satisfaits de leur B90.

Impressionnant : Un B90 de 3,5 mètres de haut sur 3 roues !

IVECO Bruno.

B90 Bernard.

IVECO Manu.

Bruno a pu démontrer entre autres choses, l’utilité des blocages de différentiels de son IVECO.

En fin de journée, Manu a du débrancher Catherine qui n’arrêtait plus au volant de leur IVECO.

TP3 Jacques.

TP3 Marc.

IVECO Manu.

Sortie de piste prématurée pour Chantal et Marc, une reprise d’adhérence au sommet d’une bosse fut fatale pour le pont avant de leur TP3. Dommage !

Les émotions, ça creuse. Sérieux, la pause déjeuner !

Pour le pique-nique du midi, pas besoin de sortir la matériel de camping, des tables et banc en bois

nous attendaient au bord du terrain. Tout est prévu aux Combes Grondées !

L'après-midi, c'est Gérard qui a fait le spectacle. Au volant de son B110, il s'est attaqué à quelques bourbiers qui ont mis à contribution toutes les ressources de son véhicule.

Le premier ne fut qu'une simple formalité pour Gérard.

En le quittant, il lui a fallu descendre une marche de plus d'un mètre de hauteur : Idéal pour la digestion ! Aussitôt, un passage relevant plus de la tranchée que du chemin - ça passe, suffit d'y aller calmement - l'a conduit dans une mare plus impressionnante car plus grande.

A ce stade, les performances du B110 avaient déjà de quoi impressionner : La force tranquille. Ce n'était pas fini, et pour cause, à cet endroit, il n'a eu d'autre choix que de franchir une deuxième marche. La position du train avant de son B110 placé derrière le pare-choc lui a visiblement évité de se "planter" en bas de cette descente.

Le bourbier suivant en aurait arrêté plus d’un. Pas Gérard au volant de son B110 : Imperturbable !

Dans le dernier bourbier, ce fut grandiose !

4 roues motrices, bons pneus et blocages des ponts obligatoires. Pas facile de trouver une sortie, la première tentative fut renversante !

A cet endroit, la digue ne laissant pas escalader, une marche arrière fut nécessaire.

Impressionnant pour les spectateurs... Mais aussi pour le conducteur !

De la boue au-dessus des roues, le châssis posé sur des buttes de terre, qu'importe, le B110 a toujours trouvé un peu d'adhérence pour se frayer un chemin vers la sortie.

Gérard et son B110 ont fait l'admiration l'assemblée.

Didier pendant ce temps était parti avec Pierre-Guy sur un autre secteur du terrain. Ils revinrent au moment où Gérard ressortait. Le récit de ses évolutions n'a pas manqué d'émoustiller Didier. C'était trop tentant, il n'a pas fallu très longtemps pour qu'il se lance sur les traces de Gérard.

Sympa le petit bourbier.

Attention à la marche !

On lave les roues dans la mare.

Didier s’est un peu attardé dans le premier bourbier, a descendu la première marche et emprunté le chemin qui l’a mené dans la mare. En bas de la deuxième marche, les choses se sont gâtées…

Au terme d’une glissade, le TP3 de Didier s’est retrouvé cul par-dessus tête, le nez planté en terre.

Bruno, Dimitri et Marc, qui ne partent jamais sans leur pelle ont dégagé l’avant du TP3 aussitôt halé par le B110 de Gérard et Thibaut qui eux ne partent jamais sans leur treuil.

Le TP3 de Didier complètement planté.

Bruno a sorti sa pelle et Didier ses bottes.

Gérard et Thibaut à la rescousse.

La photo inoubliable.

Didier ne se risqua pas dans le dernier bourbier.

Qu’importe, en guise de conclusion, Gérard déclara que l’honneur des TP3 était rétabli.

Bilan de l’après-midi :

Deux conducteurs qui se sont éclatés sans se prendre au sérieux devant des spectateurs pantois. Un marchepied, deux plaques de feux arrière et un pare-chocs tordus.

Presque rien : Solides les B110 et les TP3. En fin d’après-midi, tout le monde a rejoint le camping de Couches.

Manu, Catherine et Tom, Gérard, Thibaut, Jacqueline, Bruno, Didier, François, Christine, Pierre-Guy, Marie, Catherine, Clément, Dimitri, Bernard, Chantal, Marc, Sébastien, Bernard, Nicole, Gérard. (Jacques et son TP3 déjà repartis)

Le Mardi, dernier jour du rassemblement ressembla au Samedi, mais à l’envers…

Lundi soir sous le barnum. Mardi midi sous le barnum.

Le barnum regagne le TP3.

Encore une sortie du Club InterTP3 réussie.

Merci à Pierre-Guy pour toute son organisation, à Dominique pour son accueil au Camping de Couches sans oublier Gislaine et Eric des Combes Grondées pour leur accueil et leur gentillesse.

Visitez aussi les belles pages du site des B90 qui ont participé à cette réunion ; vous y verrez notamment de très spectaculaires vidéos.

Cliquez içi

 

ody>